La médecine traditionnelle chinoise accorde une grande importance entre l’humeur et la santé des nos organes. Il existe une correspondance étroite. Un dérèglement de nos organes peut influencer nos humeurs. Inversement, un excès d’humeur peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé. Il est donc très important d’avoir conscience de cette relation étroite entre les 2.

Dans la vie quotidienne, il est souvent inévitable de subir différents évènements comme la joie, la tristesse, la colère, la pensée excessive, la peur etc… Nous allons voir comment ses humeurs peuvent avoir des corrélations avec nos organes et les conséquences sur notre santé.

1/ Le coeur   –  la joie

Avez vous déjà entendu parlé qu’un excès de joie peut entraîner une mort subite ? L’excès de joie  peut apporter un dérèglement total et irréversible du fonctionnement normal du coeur. Dans d’autres cas, certains peuvent devenir fous, d’autres s’évanouissent ou encore avoir des maux de tête, des insomnies, une perte de mémoire etc…

2/ Le foie – la colère

L’excès de colère a une influence certaine sur la fonction du foie. La circulation du sang devient anormale. Avez vous remarqué qu’une personne en colère devient tout rouge au visage ? C’est la conséquence de la remontée de l’excès d’énergie du foie vers la tête. On peut ressentir mal ou une blocage d’air à la poitrine ou encore une tension artérielle en hausse et des maux de tête. Les cas les plus importants peuvent entraîner un évanouissement ou un AVC. Pour les femmes, les douleurs menstruelles ou l’aménorrhée sont liées aux fonctions du foie.

3/ Le poumon  – la tristesse

Une personne qui est restée longtemps à la tristesse peut avoir une fonction des poumons coincée. Elle peut ressentir de la fatigue, de la dépression, de la difficulté à respirer etc…

4/ Le rein – la peur

Avez vous déjà entendu parlé qu’une personne sous l’effet de la peur peut avoir l’incontinence ? L’excès de la peur a une influence directe sur le rein. Cela entraîne aussi les fonctions d’autres organes. Elle peut avoir aussi des conséquences sur l’immunité. La perte de mémoire et la démence s’en suit etc…

5/ La rate – la pensée excessive

La pensée excessive peut bloquer la circulation sanguine et entraîner un dysfonctionnement de l’estomac et la rate. Les fonctions digestives et d’assimilation des nutriments sont affectées. Une perte d’appétit, une constipation, une anémie etc… peuvent apparaître.

Généralement, la corrélation entre organes internes et humeur est étroite. Si nous avons une certaine connaissance à ce niveau, nous pouvons doser ou équilibrer nos humeurs. C’est très important pour notre santé.

Pour les sujets qui sont déjà malades, en connaissant cette corrélation,  cela peut apporter des aides pour la guérison.

Bonne santé à tous !

 

Advertisements