Pourquoi faisons-nous de la moxibustion ?

Une méthode traditionnelle de la médecine chinoise

La moxibustion est une des méthodes les plus ancestrales de la médecine chinoise, elle constitue la médecine chinoise et a un impact important et durable dans l’Histoire de la médecine chinoise. C’est un traitement par la chaleur de l’extérieur vers l’intérieur du corps, que les ancêtres chinois utilisent depuis l’antiquité. Les domaines d’application sont très larges, elle permet de prévenir et guérir les maladies ainsi que protéger notre bien-être. Les résultats pour la lutte anti-âge et la beauté sont incroyables. C’est aussi une des techniques naturelles préférées de notre société moderne.

Le mot chinois d’acupuncture 针灸est en fait composé de 2 caractères : «aiguille» et « moxa » . L‘acupuncture dont les origines remontent à la Chine ancienne peut se pratiquer à l’aide, soit d’aiguille, soit de moxa, soit en utilisant de manière complémentaire ces deux techniques. Si nous nous basons sur l’histoire d’apparition, la moxibustion a une plus longue histoire que l’aiguille. L’acupuncture par les aiguilles est maintenant connue et reconnue dans le monde entier. L’acupuncture par les moxas bien que très utilisée en Asie est cependant moins répandue en Europe, généralement par méconnaissance de cette pratique.

La technique de moxibustion est développée à partir de la découverte du feu. Dans l’antiquité, les hommes qui se brûlent pendant l’utilisation du feu pour se réchauffer ou la cuisine, remarquent que certaines douleurs ou maladies diminuent ou disparaissant suivant la brûlure. C’est ainsi qu’ils commencent à utiliser le feu pour guérir les maladies. Ceci est l’origine de la moxibustion. A travers des décennies et des dynasties, la méthode a été développée et améliorée pour être aujourd’hui une technique de prévention et soin des maladies ou pour le bien-être.

La moxibustion a plus de milliers d’années d’Histoire, les médecins à travers les dynasties ont laissé beaucoup d’œuvres et d’étude de cas.

En 168 Avant J-C en Chine, Les livres intitulés “足臂十脉灸经” et “阴阳十一脉灸法”sont les plus anciens documentant la moxibustion.

En 317 Après J-C, le livre du célèbre médecin Ge Hong (葛洪) “肘后备急方”annote la moxibustion au gingembre, à l’ail, et au sel. C’est le premier à la décrire. Sa femme Bao Gu (鲍姑) est la première femme reconnue à pratiquer la moxibustion. On a érigé une statue en son honneur, qui se trouve actuellement à la montagne de Yuexiu, à Guangzhou.

Dans le livre célèbre “黄帝内经灵枢官能”“L’Empereur jaunerecueille que lorsque notre corps a une faiblesse du Ying et du Yang, et surtout les maladies que l’acupuncture ne peut pas guérir, il faut utiliser la moxibustion.

Mengzi dans son livre “孟子离娄”raconte que 3 ans d’armoise soignent une maladie de 7 ans.

Dans les proverbes populaires, il y a aussi celui de « S’il y a de l’armoise de 3 ans dans la maison, on n’a pas besoin du médecin ».

Le grand et renommé médecin de la dynastie Tang, Sun Simiao 孙思邈, dans son livre “千金方”, la moxibustion permet de lutter contre et soigner presque toutes les maladies. Il l’utilise également pour le bien-être et a vécu plus de 100 ans. Dans la dynastie Song, le célèbre médecin Dou Cai 窦材 dans son livre dit que si on pratique souvent de la moxibustion sur les 4 points Zhongwan-VC12, Qihai-VC6, Guanyuan-VC4 et Mingmen-VG4 pour le bien-être, il assure que même s’il ne peut promettre l’immortalité, qu’on peut au moins vivre cent ans.

Dans un passé plus proche, l’éducateur et le spécialiste d’acupuncture Chen Danan 承淡安dit à son élève Xie Xiliang 谢锡亮, également un spécialiste et professeur de moxibustion et d’acupuncture chinois, que l’efficacité de la moxibustion est plus durable et meilleure que celle de l’acupuncture(dans le sens de aiguille). Ainsi, Xie Xiliang a fait des recherches et des développements de cette pratique. Il est spécialisé à pratiquer de la moxibustion directe, traitant ainsi beaucoup de maladies générales, et aussi celles qui ne peuvent pas être traitées par la médecine chinoise et occidentale comme l’asthme, l’hépatite B etc. Xie Xiliang a écrit plus de 90 articles sur la moxibustion directe, comme au sujet de la prévention et soin de la maladie du Sida. Il a également produit une émission sur la moxibustion traditionnelle chinoise. Ce dernier dit que dans la soixantaine d’années de recherche et pratique de l’acupuncture et de la moxibustion, il pense que l’acupuncture donne des résultats incroyables mais la moxibustion est davantage unique. Surtout pour les maladies très complexes, très graves, très étranges, la méthode de la moxibustion directe aide aux traitements et obtient des résultats assez efficaces. Pour les états de santé fragiles, ou un système immunitaire faible, ou les personnes en « sous-santé », et aussi pour le bien-être, on peut employer la moxibustion.

La moxibustion permet au système immunitaire de s’activer car elle lui permet d’augmenter le nombre de globules blancs et une légère alcalinisation du sang. En même temps le moxa stimule la circulation du sang. La hausse du nombre de globules blancs permet de prévenir les infections et le sang ainsi alcalinisé aide l’organisme à être en bonne forme. Lorsque notre corps possède un système immunitaire, il peut non seulement lutter contre les maladies, mais aussi en prévenir d’autres. C’est pour cela que la moxibustion peut non seulement guérir des malades communes, mais peut être aussi très efficace contre des maladies graves, difficiles, ou encore non-guérissables par les médicaments occidentaux et orientaux. Xi Xiliang conseille également la moxibustion pour améliorer le système immunitaire des malades atteint de cancer, soulager les effets secondaires des chimiothérapies et radiothérapies, aider au rétablissement du corps après une opération.

Un autre spécialiste de moxibustion Ma Shaoqun 马少群, grâce à des années d’expérience, a réuni et développé un ensemble de techniques efficaces, nommée « de style Ma » :马氏温灸. Entre 1960 et 1970, il écrit les livres “温灸实践”(la pratique de la moxibustion), 中国温灸(la moxibustion chinoise)et温灸治疗心脏病(les maladies cardiaques soignées par la moxibustion).

Wu Zhongcao吴中朝, le médecin officiel pour le Président et les ministres, a fait de nombreuses recherches et applications de la moxibustion, comme la moxibustion faisant baisser le cholestérol, l’effet de la moxibustion sur la lutte anti-âge et la longévité des personnes âgées etc.

Non seulement la moxibustion reste d’actualité à travers des milliers d’années en Chine, mais elle reçoit également de l’attention de la part des pays voisins comme le Japon et la Corée.

En 552 Après J-C, la Chine a offert le livre “针经”à l’empereur de Japon, et c’est ainsi que la pratique de l’acupuncture a été transmis au Japon.

A l’automne de 562 Après J-C, 知聪a emmené 160 livres de la médecine chinoise au Japon. Et il y a aussi de nombreux japonais venus en Chine pour étudier la médecine chinoise. La médecine chinoise a été transmise de cette manière au Japon. La moxibustion a été très appréciée au Japon et a été développée très rapidement.

Au Japon, il y a un proverbe « ne pas voyager avec les personnes faisant de la moxibustion au point ZuSanLi-E36 ».

En 939 Après J-C, l’empereur japonais annonce que tous les japonais doivent faire de la moxibustion. Des médecins japonais ont pratiqué de la moxibustion sur l’ensemble des personnes travaillant dans une usine et une école, démontrent que la moxibustion peut renforcer le système immunitaire du corps et prévenir les maladies.

Dans les années 20, l’épidémie de la tuberculose ne peut pas être contrôlée par des médicaments occidentaux, des spécialistes japonais ont fait des recherches et ont trouvé que la moxibustion est très efficace dans le traitement mais c’est aussi la seule méthode pour prévenir de la tuberculose. Toute la population japonaise se mobilise pour pratiquer la moxibustion sur le point ZusanLi-E36. La personne à l’origine de cette mobilisation, 原志兔太郎 pratique la moxibustion tous les jours. A l’âge de 100 ans, ses yeux et ses oreilles fonctionnent encore très bien. Il continuait également de consulter, il a vécu 108 ans.

Les japonais de nos jours apportent beaucoup d’attention à la recherche de cette pratique. Les deux docteurs-chercheurs 坚田et原田 ont obtenu la certitude qu’après la moxibustion, la fonction immunitaire et le métabolisme sont nettement améliorés.

Un autre docteur japonais 间中喜雄 parle de la moxibustion comme pouvant améliorer notre immunité, éliminer le stress, soulager les douleurs du corps, aider un sommeil de qualité, stimuler la vitalité, entraîner un corps fort et résistant aux maladies, équilibrer relativement le poids, maintenir une tension normale, embellir la peau.

Dans un autre pays voisin de la Chine, la moxibustion reçoit aussi beaucoup d’attention en Corée. En 2016, Jin Nanzhu, âgé de 102 ans, est un renommé spécialiste de l’acupuncture. Il est également un des plus pointus spécialistes de la moxibustion dans le monde entier. Sur la base de l’héritage de la médecine chinoise traditionnelle, il créé la méthode de 无极保养灸 (Wu Ji Bao Yang Jiu). Il n’a pas mangé de médicament de toute sa vie, et tous les jours il fait de la moxibustion. Il a maintenant plus de 100 ans et continue de parcourir le monde pour consulter les patients. Je l’ai rencontré en 2014 à Pékin, il donne encore des conférences et ausculte les patients. En 2016, il est encore allé en Chine pour des séminaires.

La moxibustion permet d’activer les cellules de notre corps et éliminer celles qui sont malades et mortes hors du corps. Elle stimule la circulation du sang dans le corps, évacue le dioxyde de carbone. Elle active la production de globules blancs et rouges, augmente l’oxygène du sang, améliore l’immunité, réduit les risques de maladies contagieuses et prévient les rhumes. Cette technique permet aussi de régler les problèmes de sécrétions hormonales, réguler les fonctions du système nerveux, et réduire la sensation de douleur. La pratique régulière de la moxibustion permet d’être en meilleure santé en plus en plus.

Il dit que beaucoup de patients ont essayé de nombreuses méthodes mais n’arrivant toujours pas à guérir et n’attendaient que mourir, ont réussi à guérir avec la moxibustion. Qu’il utilise la moxibustion pour guérir la vie de nombreuses personnes, c’est la chose qui a le plus de sens pour lui. La moxibustion n’a pas d’effets secondaires, elle peut guérir des maladies que d’autres méthodes échouent à soigner. Il espère que le monde entier apprend cette technique ancestrale asiatique et peut vivre heureux et en bonne santé.

Qu’est-ce que la moxibustion ?

L’armoise – Artémis vulgaris – est une plante vivace commune de la famille des Astéracées. En Chine, son usage sous forme de moxibustion serait plus ancienne que celle de l’acupuncture. La chaleur produite par la combustion de l’armoise, non seulement réchauffe les méridiens du corps, améliore la circulation sanguine, mais grâce à ses propriétés uniques, renforce les défenses immunitaires et peut traiter un grand nombre de maladies. La chaleur entre dans le corps et transmise ensuite par les méridiens permet de prévenir et soigner les maladies et garder le bien-être.

Grâce à des milliers d’années de pratique, l’armoise est la meilleure matière première pour la moxibustion. Sa nature est douce, sa chaleur est proche de celle du soleil. On dit que la chaleur de la moxibustion est la chaleur de l’amour de la mère. Elle réchauffe l’intérieur de notre corps, renforce nos organes et entrailles intérieurs, accélère la circulation du sang et du Qi, repousse le Froid et l’Humidité du corps. Beaucoup de maladies comme le cancer, l’arthrose, l’angoisse etc sont causées en partie par le Froid et l’Humidité dans le corps.

La nature de l’armoise est entièrement Yang, peut compléter l’énergie vitale (Yang Qi) de notre corps. On dit que le soleil est le Yang du ciel, et l’armoise est le Yang de la terre. De la naissance à la mort, c’est un processus d’utilisation de notre énergie du Yang de 100% à 0%.

Si notre vie a 100 ans, alors selon la théorie de MTC, l’énergie de Yang s’affaiblit à partir de 40 ans. A 60 ans, l’énergie de Yang est arrivée au plus bas point. C’est pour cela que la moxibustion est indubitablement la méthode pour ajouter de l’énergie vitale, ralentir le vieillissement, et rester en bonne santé. C’est comme ajouter de l’essence à la voiture, ou recharger la batterie de téléphone.

Notre manque d’énergie, la fatigue, la perte progressive de mémoire, la facilité de tomber malade, les mains et pieds froids etc, sont tous des manifestations de manque de l’énergie du Yang. Dans notre mode de vie moderne, le stress, la pression, la pollution environnementale, le désordre dans le mode de vie, tous ces facteurs nous fait perdre notre énergie Yang – notre énergie vitale.

Dans la tradition populaire, il est coutume de pratiquer de la moxibustion pour les nourrissons sur le point Shenzhu-VG12 pour aider à leur développement. A 18 ans, on fait de la moxibustion sur le point Fengmen-V12, pour prévenir des rhumes. A 25 ans, on fait sur le point Sanyinjiao-RT6, pour prévenir les maladies du système reproducteur. Après 30 ans, en faisant de la moxibustion sur le ZusanLi-E36 permet de prévenir le vieillissement et toutes les maladies. Les personnes âgées doivent ajouter le point Quchi-GI11 pour prévenir la perte de la vision, faire baisser la tension et éviter les accidents cérébrovasculaires.

Les soins de beauté sont en réalité une lutte contre le vieillissement. Nous sommes comme les arbres bien nourris par les racines de l’eau et du soleil, ses feuilles sont par conséquent belles et bien fournies. Avec des organes internes renforcés et une bonne circulation de sang et du Qi, c’est mieux que n’importe quel produit de beauté. La moxibustion permet la beauté de transparaître de l’intérieur vers l’extérieur.

L’armoise est non seulement la principale matière de la moxibustion, mais elle est aussi une symbole de la culture ancestrale de la Chine. L’armoise a son propre parfum. A chaque mois de Mai, durant les fêtes de bateaux de dragon, les familles ont coutume d’accrocher les feuilles d’armoise sur les portes et les fenêtres. Le parfum permet de repousser les bactéries et les mauvais esprits. Le coutume est conservé jusqu’à nos jours.

Il y a beaucoup sujets sur la moxibustion. Selon un ancien livre 灸法医说, la moxibustion a de résultats incroyables, il faut pratiquer pour le savoir. A travers mes propres études et expériences, j’ai enfin compris pourquoi autant de chercheurs et médecins ont dépensé toute leur vie à étudier la moxibustion à travers tous les âges.

Selon les chinois, les personnes connaissant la moxibustion ont la chance, les personnes pratiquant la moxibustion ont la longévité 知艾者福,善灸者寿. Comme Hippocrate l’a dit en 5e siècle avant J-C, ce n’est pas le médecin qui guérit la maladie, c’est le corps lui-même qui en guérit.

Pourquoi une petite plante d’armoise a autant d’effets sur le corps, c’est parce qu’à travers la moxibustion, elle permet de stimuler les fonctions vitales de notre corps. La capacité d’auto-guérison du corps est ainsi améliorée. C’est cette force motrice qui permet à la moxibustion de soigner presque toutes les maladies.

Xie Xiliang 谢锡亮 est mon professeur initiateur à la moxibustion, son petit-fils Xie Yanjie 谢延杰, héritier depuis 4 générations de cette technique des Xie est également mon professeur. J’ai aussi étudié avec Li Jinli (李津利), héritier de la méthode de moxibustion des Ma, ainsi que Jin Nanzhu (金南洙) et ses disciples.

J’espère que, à travers mes présentations, vous pouvez connaître et pratiquer la moxibustion. Je suis sûre que cette méthode ancestrale chinoise vous amènera la bonne santé, la longévité et une vie plus belle.

Advertisements